QUI EST DERRIÈRE L’AGOGÉ ?

Joe De Sena

Joseph De Sena, 46 ans, est entrepreneur depuis tout jeune. De la vente de feux d’artifice à l’âge de huit ans, à la création d’une entreprise de trading sur Wall Street, en passant par une entreprise de t-shirts au lycée et une société de nettoyage de piscines de plusieurs millions de dollars à l’université, De Sena est une définition vivante du mot « entrepreneur ».

joe_de_sena

Le message d’inspiration et de transformation personnelle de Joe, combiné à son statut d’auteur sur la liste des Best-Seller du New York Times on fait de lui un conférencier célèbre chez divers groupes d’entreprises, y compris la Pepperidge Farm, l’Association de la croissance des entreprises (deux fois), le Florida Venture Forum et le TedXBeaconStreet.

Résident à temps plein à Pittsfield, dans le Vermont, Joe De Sena sait ce que l’on ressent lorsque l’on réussit en dehors du bureau : et c’est le sentiment qu’il cherche à apporter aux athlètes du monde entier avec la série de courses Reebok Spartan. Tout au long de sa vie, il a participé à toutes les aventures extrêmes de sport qu’il pouvait trouver, en testant son endurance physique et mentale contre la nature.

Joe a transformé son intérêt pour les courses d’endurance en une passion. Son curriculum vitae des courses qu’il a parcourues est la base de sa légende : plus de 50 ultra-événements globaux et 14 événements Ironman en une seule année. La plupart des courses auxquelles il a participé sont de plus de 160 miles, avec quelques marathons traditionnels dans le mélange.

Pour mettre cela en perspective, il a participé au Vermont 100, au Lake Placid Ironman et à l’ultramarathon Badwater… en une semaine. Sa notoriété grandit encore avec sa participation à la course 135-mile Badwater, qui commence des centaines de mètres au-dessous du niveau de la mer dans la vallée de la Mort, et se termine à plus de 4 400 mètres au mont Whitney, course pendant laquelle les températures peuvent atteindre les 48 degrés. Joe a également fait du vélo à travers les États-Unis pendant la Furnace Creek 508, que l’on appelle « les 48 heures les plus difficiles du sport. »

Les autres accomplissements sportifs de Joe comprennent :

  • Raid Ukatak International : Canada, janvier 2001
  • IditaSport : Alaska, février 2001 (1ère place)
  • Odyssey Adventure Race : Big Island en Virginie, mars 2001.
  • OAR Beast of the East: Clayton Lakes en Virginie, avril 2001 (1ère place).
  • Raid The North Extreme: Terre-Neuve, juin 2001 (13e place sur 42) (13th place out of 42)
  • Adrenaline Rush: Dublin, Irlande, juillet 2001
  • Discovery World Championships: Saint-Moritz, Suisse, août 2001

L’écrit de De Sena, Spartan Up!: A Take-No-Prisoners Guide to Overcoming Obstacles and Achieving Peak Performance (Houghton Mifflin Harcourt, 2014), est classé numéro 2 parmi les best-sellers du New York Times. Il s’agit d’un guide sur le monde des courses d’obstacles.

La prescription de De Sena pour les obstacles insurmontables de la vie est de descendre du canapé et de les écraser par la force du travail et la volonté.

Colonel Tim Nye

Le colonel Tim Nye, aujourd’hui à la retraite, a servi pendant plus de 32 ans au sein des Marines des États-Unis et de l’armée des États-Unis. Il a servi dans le 2nd bataillon de chars, la 9e, 10e et 25e divisions d’infanterie, le 2nd bataillon du 75e régiment de Rangers, le 7e groupe de forces spéciales, le commandement conjoint des opérations spéciales et le commandement des opérations spéciales de l’armée américaine (deux fois). Au cours de sa carrière militaire, le colonel Nye a été déployé en opération au Panama (1989), en Bosnie (1995), en Irak (2003) et en Afghanistan (2004 et 2009). Il a également été déployé au Yémen (2000), en République de Géorgie (2002) et dans plusieurs lieux inconnus.

col_nye

En outre, le colonel Nye a escorté des journalistes en Afghanistan et en Irak plus de dix fois entre 2005 et 2012. Il a participé à une mission d’un mois en Afghanistan en 2012. Le colonel Nye est issu de la Officer Candidate School, l’Infantry Officer Basic and Advanced, le Command and General Staff College, le Joint Warfighting Course et le Army War College. Il a obtenu sa qualification aux stages de combat d’infanterie, d’expertise de l’infanterie, au stages Airborne, Pathfinder et High Risk SERE.

Au lycée, il a couru en athlétisme l’épreuve du 1 mile et celle du 2 miles, des épreuves le cross et de football et a été capitaine de son équipe de lutte. Il a brièvement fait de la lutte pour l’université du Delaware. Ses autres accomplissements sportifs comprennent la course du marathon d’Honolulu, la course du Oahu Perimeter, l’Army 10-Miler, le Sound to Narrows et de nombreuses autres courses d’endurance. Il a participé à la compétition du département de la défense américaine du développé-couché. Le colonel Nye détient une licence en justice pénale et deux masters : l’un en planification stratégique et l’autre en science militaire.

Frank Grippe

Frank Grippe a récemment quitté l’armée des États-Unis après 34 ans de service. Il est passionné par les sports d’extérieur, en toute saison, depuis sa jeunesse et réside actuellement à la périphérie des montagnes Adirondacks.

frank_g

Frank a assisté à deux cours Outward Bound pendant son adolescence et a rejoint l’armée des Etats-Unis après le lycée. Il a servi comme fantassin toute sa carrière, principalement au sein des unités de Ranger et de parachutistes. La carrière de Frank l’a fait voyager dans le monde entier, particulièrement en Amérique, en Asie et au Moyen-Orient. Ses opérations de combat ont été, entre autres, de mener un assaut depuis un saut en parachute à 150 mètres de hauteur sous le feu ennemi au Panama et de participer à des missions d’action directe en Afghanistan jusqu’à l’année dernière. La première et dernière action de combat de Frank a été en tant que membre (et observateur actif par la suite) au sein du 2e bataillon des Rangers. Son parcours l’a fait évoluer de Rifleman à Command Senior Enlisted Leader du commandement central des États-Unis.

Les courses d’obstacles et les événements extrêmes en plein air font partie de la vie de Frank depuis son enfance. C‘est un défenseur de la discipline de l’esprit, du corps, du mental et de la vie communautaire.

Frank est fier et très honoré d’avoir été invité à rejoindre les rangs de l’équipe Spartan.

Charles Piso

charles

Charles est un officier de la loi décoré, à la retraite, formé par le FBI à la négociation d’otages. Après le lycée, Charles a travaillé comme technicien médical d’urgence et a ensuite été formé au paramédical à la Northeastern University. Il est engagé pour faire régner l’ordre en 1994 et a servi plus de 14 ans dans divers postes pendant lesquels il effectuait des patrouilles, des enquêtes sur les stupéfiants, et comme négociateur d’otages formé par le FBI. Charles a été formé aux enquêtes basiques et avancées par la Drug Enforcement Agency (DEA) et la police d’état du Massachusetts. En plus d’étudier à la Northeastern University, Charles a étudié à l’université de Syracuse avant de travailler pour la Chambre des représentants du Massachusetts et le Sénat.

Charles a pris sa retraite d’officier hautement décoré en 2009 et vit maintenant à Pittsfield, dans le Vermont où il sert la communauté dans divers domaines, en tant qu’agent des communications pour une équipe locale de recherche et de sauvetage.

Tony Matesi

tony_m

Tony Matesi, 29 ans, est le créateur de la Hurricane Heat de 12 heures, et a participé à la création des courses d’obstacles comme athlète et blogueur depuis 2009. Après son diplôme de l’Université de l’Illinois à Chicago avec une licence en entrepreneuriat et marketing, il a continué par un master en relations publiques et publicité de l’Université DePaul. Peu après ses études supérieures, tout en contribuant au lancement de plusieurs start-up, il a participé à certaines des courses d’endurance les plus exténuantes des États-Unis. L’expérience l’a inspiré à démarrer sa propre course d’aventure de 24 heures.

Tony a présenté sa course et ses idées à Joe De Sena, qui devint plus tard la Hurricane Heat de 12 heures et l’a mené vers son poste de directeur de la Hurricane Heat chez Spartan. Son expérience et sa formation en marketing, ainsi que son amour pour un style de vie, qui encourage à repousser ses limites sportives et créatives, l’on fait atterrir au poste compétitif de rédacteur en chef du magazine et du blog Spartan. En plus de son travail sur les courses Spartan, Tony a été un contributeur actif dans les opérations de plusieurs courses d’endurance de plus de 50 heures depuis 2013.